Au temps des Maraudeurs


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Une ombre en pleine lecture ...

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Andromeda Black

avatar

Nombre de messages : 73
Age : 24
Baguette : Bois d'ébène, plume de phénix, 29.8 cm
Age du personnage : 15 ans
Maison : Gryffondor
Date d'inscription : 28/11/2007

MessageSujet: Une ombre en pleine lecture ...   Sam 1 Déc - 16:32

Andromeda entra d'un pas tranquille avec une démarche réveuse, elle pensait à un garçon qu'elle venait de bousculer et le trouvait très beau, c'est alors qu'elle vit sa soeur à la table des Serpentards en train de parler avec une autre élève de la maison de Bella, Meda esquissa un petit sourire moqueur .
Elle s'asseya à la table des Gryffondors et le garçon qu'elle avait bousculée lui sortit de la tête . Meda se servit une pomme et un grand verre de jus de citrouille . Elle avait passé une matinée éprouvante, elle se resservit un peu de jus de citrouille et sortit un livre qu'elle venait d'emprunter à la bibliothèque et commença à le lire, au bout d'un petit moment une ombre se découpa lui cachant le soleil ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sirius Black

avatar

Nombre de messages : 117
Age : 27
Baguette : 29,5 cm. Bois de Saule. Contenant un nerf de coeur de dragon. Souple et rapide.
Age du personnage : 15 ans
Maison : Gryffondor
Date d'inscription : 22/11/2007

MessageSujet: Re: Une ombre en pleine lecture ...   Sam 1 Déc - 18:04

La Grande Salle était le dernier espoir de Sirius. C'était un lieu stratégique. Surtout à l'heure du déjeuner... Et surtout pour Peter, en fait.
La matinée de Sirius avait été un vrai calvaire. Il l'avait passée à chercher ses amis, qu'il n'avait pas vu depuis le soir dernier. Et il avait été le dernier à se lever. Pour changer... Il s'était réveillé alors que le soleil commençait déjà à monter haut dans le ciel, et le dortoir était vide. C'est donc comme ça qu'il avait commencé ses recherches. Le Parc, Le Lac noir, Près de la Forêt Interdite... Puis il avait du arpenter une bonne dizaine de couloirs dans le château. Il s'était même rendu à la Bibliothèque, dans l'espoir que Remus ait pu - par un miracle - traîné James et Peter avec lui pour faire des recherches. Et puis bien sûr, c'était eux qui avaient la Carte. Ils n'avaient pas eu l'idée de la laisser à ce pauvre Sirius pour qu'il puisse les retrouver. À moins qu'il ne le faisait exprès.

Ainsi, la Grande Salle était son seul et dernier espoir. C'est pourquoi il fit une entrée plutôt remarquée. Les Portes s'ouvrirent à la volée, dévoilant un Padfoot essouflé à force d'avoir couru. Alors que quelques regards se tournaient vers lui, il balaya la pièce du regard. Il n'y avait pas grand-monde à la Table des Gryffondors, et il ne fit même pas attention à celle des Serpentards.


Par Merlin, mais où sont-ils? finit-il par pester.

Préferant abandonner pour cette fois, il s'avança vers sa Table. Ignorant superbement les personnes qui continuaient de le regarder, il se rendit à l'évidence. Ils l'avaient fait exprès pour l'énerver. Ils savaient très bien qu'il se mettait rapidement de mauvaise humeur. Il se prépara alors à s'asseoir, dénouant légèrement sa cravate aux couleurs de Gryffondor, histoire de pas avoir l'air trop soigné, puis remarqua Andromeda, un peu plus loin. Un sourire se dessina rapidement sur le visage de Sirius. Enfin un allié! Une personne qu'il connaissait! De toute façon, il s'en fichait, il avait pas besoin d'eux pour passer une bonne journée.
Il se dirigea donc vers sa cousine préférée, le sourire toujours aux lèvres, et se pencha par-dessus son épaule:


Salut cousine!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Andromeda Black

avatar

Nombre de messages : 73
Age : 24
Baguette : Bois d'ébène, plume de phénix, 29.8 cm
Age du personnage : 15 ans
Maison : Gryffondor
Date d'inscription : 28/11/2007

MessageSujet: Re: Une ombre en pleine lecture ...   Sam 1 Déc - 20:30

Andromeda ne s'était même pas rendu compte de l'arrivée, qu'elle supposait bruyante, de son cousin c'est alors qu'elle remarqua que de nombreux élèves les regardaient . Lorsque celui-ci lui avait chaché le soleil, elle était en train de lire car elle s'ennuyait, ce qui était assez rare, alors elle jeta son livre dans son sac et se mit à lui parler ce qui était nettement plus passionnant et remarqua son air essouflé, elle vit aussi qu'il était seul et sans ses amis alors elle lui répondit d'un air malicieux :

-Salut princesse Sisi et arrête de m'appeler cousine ! Tu sais bien que je déteste ça ! Maintenant daignerais-tu m'expliquer pourquoi tu es essouflé et comment cela se fait que tu ne sois pas avec James, Remus et Peter en train de persecuter Servilus ? A moins qu'ils ne soient en train de te jouer un tour . Tu sais les chaises ne sont pas ensorcelées . Tu veux une pomme ?

Elle fit un sourire étincelant à un première année à Gryffondor, qui passait par là, se demandant si il ne pourrait pas lui être utile par la suite puis se retourna pour pour ecouter les explications de son cher cousin sachant parfaitement que les trois autres s'étaient mis d'accord pour lui jouer un tour mais elle ne le savait pas avant de voir Sirius arriver ainsi . Elle se resservit du jus de citrouille et une pomme parfaitement rouge et prit aussi cette fois un fondant au chocolat préparé avec soin par les elfes de maison . Puis elle aperçut le garçon qu'elle avait bousculé et replongea dans ses pensées, puis ce fut son cousin qui l'en sortit .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sirius Black

avatar

Nombre de messages : 117
Age : 27
Baguette : 29,5 cm. Bois de Saule. Contenant un nerf de coeur de dragon. Souple et rapide.
Age du personnage : 15 ans
Maison : Gryffondor
Date d'inscription : 22/11/2007

MessageSujet: Re: Une ombre en pleine lecture ...   Sam 1 Déc - 21:07

Sous les conseils d'Andromeda, Sirius se laissa tomber sur une chaise, à côté d'elle. Il retira sa robe de sorcier puisqu'il avait trop chaud. À présent, on pouvait encore mieux voir que sa cravate était mal nouée. Il prit alors une pomme semblable à celle de sa cousine et croqua dedans avec une certaine élégance. Il se mit ensuite à se balancer sur les pieds arrières de sa chaise. Une manie chez lui... Il trouvait Meda bien bavarde aujourd'hui. Enfin... ça en faisait une qui était en forme.
Lorsqu'elle lui fit plusieurs remarques dans un seul souffle, Sirius la regarda un instant, un sourcil haussé. Une veine semblait légèrement palpiter au niveau de sa tempe. Princesse Sisi... Il haIssait ce surnom. Il cacha alors son agacement, eut un sourire moqueur et répondit d'un air sarcastique:


Mais tu as battu ton record, Andro! Bravo, plusieurs vannes en une seule phrase, je m'étonne que ce soit toi qui ne soit pas essouflée.

Il se passa une main dans les cheveux, imitant James, et ajouta avant qu'elle ne réplique:

J'arrêterai de t'appeler cousine quand toi tu arrêteras de m'appeler comme ça. Et si tu veux savoir, je les cherchais. Je suis le dernier debout et ils ont sûrement cru malin de me laisser poireauter tout seul. Remus m'étonne en ce moment. Je croyais qu'il m'aimait bien lui, il aurait pu m'attendre...

Il croqua une nouvelle fois dans sa pomme, sans porter la moindre attention à une fille de troisième année qui se trouvait non loin de lui, le dévorant du regard. C'était typique Siriusien de toute façon. Il songeait à cette hypothèse, la blague. Il voyait d'ailleurs très bien la scène. James avec son sourire en coin, proposant à Peter et Remus de laisser le pauvre Padfoot les chercher désespérement. Peter sautant en frappant des mains, émerveillé par cette proposition, et Remus soupirant une fois de plus avec un "est-ce vraiment nécéssaire"? Oui, c'était tout à fait possible. Son sourire s'agrandit en les imaginant tous les trois dans une telle situation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Andromeda Black

avatar

Nombre de messages : 73
Age : 24
Baguette : Bois d'ébène, plume de phénix, 29.8 cm
Age du personnage : 15 ans
Maison : Gryffondor
Date d'inscription : 28/11/2007

MessageSujet: Re: Une ombre en pleine lecture ...   Dim 2 Déc - 14:12

Andromeda eu un sourire : il ne les avait donc pas trouvés . Elle savait parfaitement que Sirius, Peter et Remus avait fait la même chose à James l'an dernier, elle croqua dans une pomme qu'elle venait de transformer poire grâce à sa baguette et pensa que le fait d'appeler son cousin " Princesse Sisi " était un peu idiot mais comme ça l'enervait cela en valait le coup . Puis elle se souvint du garçon qu'elle avait bousculée, décidement il l'a hantait ! Alors elle prit une gorgée de jus de citrouille et se mit à faire négligeament des tourbillons avec sa baguette comme lorsqu'un garçon la faisait véritablement craquer . Mais elle se souvint que Sirius était là et se remit à parler avec lui :

- Mais tu sais, personne ne t'aime . Seulement, tout le monde n'a pas ton indelicatesse et se garde bien de te le dire pour ne pas te faire de la peine . Et pour tes vannes à toi, il faudrait changer un peu . Sinon ça va ?

Elle fut amusée de voir son cousin ébouriffer ses cheveux à la façon de James quand il essaye de séduire Lily Evans, puis elle reprit son livre, agacée car elle détestait travailler même si c'était de la métamorphose, une matière qu'elle appreciait particulièrement puis elle regarda autour d'elle pour appercevoir le garçon auquel elle n'arretait pas de penser mais il n'était pas là et elle fut déçue alors elle recroqua dans sa poire et replongea dans ses pensées et se remit à faire des tourbillons rouge et or au couleur de Gryffondor sous l'oeil attentif de nombreux élèves . Une mèche vint se placer devant ses yeux alors elle rejeta sa chevelure ébène en arrière car elle détestait avoir les cheveux dans les yeux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sirius Black

avatar

Nombre de messages : 117
Age : 27
Baguette : 29,5 cm. Bois de Saule. Contenant un nerf de coeur de dragon. Souple et rapide.
Age du personnage : 15 ans
Maison : Gryffondor
Date d'inscription : 22/11/2007

MessageSujet: Re: Une ombre en pleine lecture ...   Dim 2 Déc - 14:38

En avant... En arrière... Sirius continuait de se balancer sur la pauvre chaise qui n'avait rien fait pour mériter ça. Peut-être était-ce une habitude pour se sentir plus libre. Totalement psychologique... Il croqua une troisième fois dans sa pomme, quand son attention fut attirée par la baguette d'Andromeda. Elle lui faisait faire des petits tourbillons d'où sortaient des étincelles aux couleurs de Gryffondor. Bien sûr, Sirius ne connaissait pas tous les secrets de sa cousine, mais ce geste-là était un signe caractéristique de mélancolie... ou d'amour? Padfoot avait un don pour se mêler de ce qu'il ne le regardait pas. Mais il ne posa aucune question. Il n'avait pas envie de se mettre de nouveau de mauvaise humeur.

Puis elle continua à parler. Au fil de ses paroles, Sirius étira ses lèvres en un sourire narquois, nerveux. Elle était bien placée pour dire ça, elle. Elle était d'une certaine manière dans le même cas que lui. Même si lui... ses parents étaient plus "violents" parce qu'il était l'aîné, et c'était un garçon. Il était destiné à être le disciple de Voldemort, son plus précieux atout. Perdu. Sirius avait un coeur aussi pur que Godric Gryffondor. Même si "pur" était peut-être un peu exagéré. Toujours au rythme de ses balancements, il leva la tête pour regarder le plafond. Le ciel commençait lentement à se couvrir... Puis il répondit alors avec le même sarcasme dans sa voix, le regard toujours rivé en l'air:


Ma pauvre Andro... Sais-tu seulement combien de filles rêvent de sortir avec moi, ici?

Il tourna alors vivement la tête, et adressa un sourire charmeur à une jeune fille de Serdaigle qui passait là. Elle lui rendit un sourire timide et rougit jusqu'aux oreilles. Cependant, cela ne voulait pas dire grand-chose. Il tourna alors de nouveau la tête vers sa chère cousine et ajouta:

Et puis, je ne vois pas en quoi mes vannes se répètent. Je sais tout à fait les varier. D'ailleurs, si tu dis ça, c'est que toi, tu as du mal à les changer justement. Sinon, tu n'y ferais pas allusion.

Il lui adressa alors un large sourire innocent, puis prit la carafe qui contenait le jus de citrouille. Il s'en servit un verre, et arrêta l'objet au-dessus du verre d'Andromeda, comme pour lui en proposer histoire de se faire pardonner.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Andromeda Black

avatar

Nombre de messages : 73
Age : 24
Baguette : Bois d'ébène, plume de phénix, 29.8 cm
Age du personnage : 15 ans
Maison : Gryffondor
Date d'inscription : 28/11/2007

MessageSujet: Re: Une ombre en pleine lecture ...   Dim 2 Déc - 16:01

Elle avait écouté Sirius d'une oreille distraite mais ces sarcasmes lui avait donné un idée tout à fait idiote mais très amusante alors elle prit la carafe des mains de son cousin et remplie son verre, elle détestait qu'on lui serve à boire puis elle fit apparaitre un paille et se mit à siroter d'un air penseur et réflechissa au nombres de filles qui révaient de sortir avec lui mais le nombre était impossible à déterminer alors elle continua à faire apparaitre des tourbillons de couleur rouge ce qui signifiait qu'elle était agacée et elle répondit dans un grand sourire moqueur:

- Le nombre je l'ignore mais il correspond exactement ou presque au nombre d'idiotes qui gloussent au passage d'un beau mec mais qui déchante vite, pour certaine, en s'appercevant que ton cerveau n'est même pas plus gros qu'un petit pois chiche . A bien reflechir, je préfererais sortir avec James qu'avec toi et pourtant je suis totalement d'accord avec Lily quand elle dit que c'est un idiot . Par contre lui ce n'est que quand Evans est en vue alors que toi c'est tout le temps et de plus James a de meilleurs goûts que toi !

Elle s'arreta un instant car sa soeur Bellatrix venait de passer près d'elle et avait fait semblant de vomir . Elle brulait d'envie de lancer un maléfice à Bella et sa baguette se mit à faire des tourbillons noirs et Meda se vengea sur Sirius en lui renversant la carafe de jus de citrouille, glacé, son idée correspondait à ça sauf que la carafe n'aurait pas dû sur la tête de son cousin préferé mais à Regulus, elle lui envoya d'un ton sec :

- C'est de la part de mes sarcasmes et si tu continues je te jette un sort qui fera apparaitre des pustules sur ton visages ! ! !

Sa baguette produisait de nouveau des tourbillons de fumée noire signe qu'elle était furieuse et se retenait à grande peine de lui envoyer un sort, alors elle essaya de se concentrer sur ces pensées et le "garçon" réapparut . Sa baguette se remit à faire des tourbillons rouge et or . Elle regretta d'avoir renversée un pichet sur son cousin mais ne lui avoua pas cependant ses yeux arrêtairent de lancer des éclairs . Il n'avait qu'a se taire, puis elle remarqua que de nombreux élèves les regardaient alors elle se replongea dans sa lecture . Mais les remords l'envahissait alors elle s'excusa et le regarda appréhendant la réponse .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sirius Black

avatar

Nombre de messages : 117
Age : 27
Baguette : 29,5 cm. Bois de Saule. Contenant un nerf de coeur de dragon. Souple et rapide.
Age du personnage : 15 ans
Maison : Gryffondor
Date d'inscription : 22/11/2007

MessageSujet: Re: Une ombre en pleine lecture ...   Dim 2 Déc - 21:28

Alors qu'il s'apprêtait à servir Andromeda, Sirius sentit la carafe s'échapper de ses mains. Par réflexe, il eut un mouvement de recul, histoire de ne pas recevoir sur lui les gouttes de jus de citrouille qu'elle renversait. Wouh! Voila qu'il l'avait mise de mauvaise humeur? Décidément, le lunatisme devait être un trait de famille... Ayant arrêté de s'être balancé sur sa chaise lorsqu'il voulait aimablement la servir, il s'y remit instinctivement. Puis il vit la couleur des tourbillons changer. Rouge à présent... Cette fois, Sirius ne savait pas trop ce que cela signifiait... Puis elle continua avec un sourire moqueur...

En l'entendant, Sirius ne put retenir un éclat de rire bruyant. Un éclat de rire qui ressemblait fortement à un aboiement. C'était peut-être sa manière d'ignorer une remarque? Un peu oui... Mais aussi parce qu'il trouvait très drôle les arguments de sa cousine. Il avala le morceau de pomme dans lequel il avait croqué un peu plus tôt, et continua avec un sourire en coin:


Je n'ai jamais dit que le taux d'écervelées était faible. Et merci pour le compliment.

Il faisait allusion au compliment sur sa beauté... "qui gloussent au passage d'un beau mec". Il ajouta par la suite après avoir rejeté une mèche de cheveux derrière son oreille:

Ah... Eh bien je suis soulagé d'apprendre que mon cerveau est bel et bien existant. Certains n'en n'ont pas du tout. Tiens, Servilus par exemple. À ta santé, Snivellus!

Il avait alors prit son verre de jus de citrouille et l'avait brandi en l'air en regardant à la Table des Serpentard. Rogue ne leva même pas un regard sur lui, qu'il l'ait entendu ou non. Sirius rit de nouveau, et reporta son attention sur la passionnante conversation qu'il partageait avec sa cousine préférée. Il pensa alors à ce qu'elle disait à propos de James. Padfoot, voulant détourner le sujet à son avantage, fit semblant d'avoir compris ses propos de travers, ce qui expliquait l'ironie évidente qu'il y avait dans sa voix:

Oh et je suis aussi de ton avis. Je ne supporterais pas de sortir avec une personne que je sais être dans ma famille... Et puis James ne fait l'imbécile que quand il y a Evans parce qu'il l'aime. Moi... Je n'ai pas encore trouvé la perle rare. Elle ne saurait tardé. Mais ce qui m'étonnerait, c'est que cette perle soit une de ces filles qui... gloussent comme tu dis. Puis... En ce qui concerne les goûts... Tu as justement raison. Chacun les siens.

Le sourire de Sirius s'effaça alors légèrement à la vue de Bellatrix qui passait par là. La baguette d'Andromeda se mit alors presque à siffler alors qu'elle envoyait des tourbillons noirs. Cependant, il ne s'en mêla pas pour une fois. Même si l'envie de balancer une vanne à Bella était tentant. Très tentant... C'est alors qu'il sentit quelque chose de glacé se répandre sur son jean. Sur le coup, il envoya valser la chaise quand il se releva d'un bond. Le jus de citrouille était très bon... Mais pas sur soi. Il valait mieux qu'il soit dans l'estomac. Cette fois, ce fut la baguette de Sirius qui le brûla. Un délicieux frisson le parcourut. Une envie de vengeance. Les dents serrées, il répondit avec un sourire jaune:

Ce n'était pas la peine de témoigner ton affection envers moi de cette façon.

Puis il plongea la main dans sa poche pour en ressortir sa baguette. Il fit mine de la pointer vers sa cousine, puis finalement, la porta sur lui-même:

~ Impervius! ~

Aussitôt, la tâche sombre formée par le liquide disparut, comme s'évaporant dans l'air. James avait raison, finalement. Ce sortilège pouvait s'avérer très utile... Il lança alors un regard faussement noir à Andromeda, repris sa chaise sous les regards stupéfaits d'un groupe de Serdaigle près d'eux, puis s'y affala. Il était grognon à présent. Très grognon. Faisant mine de rester très calme, il prit ce qu'il restait de son jus de citrouille, et regarda le verre sous plusieurs angles, comme s'il venait de le découvrir. Il demanda alors avec une voix totalement innocente:

Tu sais ce que j'aimerais faire avec ce verre?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Andromeda Black

avatar

Nombre de messages : 73
Age : 24
Baguette : Bois d'ébène, plume de phénix, 29.8 cm
Age du personnage : 15 ans
Maison : Gryffondor
Date d'inscription : 28/11/2007

MessageSujet: Re: Une ombre en pleine lecture ...   Dim 2 Déc - 22:30

Andromeda éclata de son grand rire étincelant, elle ne s'attendait pas du tout à cela et fut soulagée qui ne le prennent pas plus mal et elle pointa elle aussi sa baguete pensant aussitôt à la formule qui permettait de faire pousser de furoncles sachant que son cousin allait avoir envie de se venger et elle répondit d'un sourire malicieux pour lui faire comprendre que le moindre sort serait paré mais Sirius le pointa vers lui pour se nettoyer alors elle lui répondit sans abaisser la garde :

- Oui, il m'arrive d'en faire . Et tu sais très bien ce que je veux dire princesse Sisi ! Cependant je te préfère quand même .

Sirius avait nettoyer les dégats que Meda avait occasionnée

* Pour une fois que ce n'est pas l'inverse ! * pensa-t-elle

Puis il se resservit d'un peu de jus de citrouille pendant qu'Andromeda le regardait l'oeil mefiant car il n'était pas dans les habitudes de son cousin de garder un désir de vengeance inassouvis et sut tout de suite ce qu'il voulait faire avec ce verre alors elle lui répondit une once de menace dans la voix :


- Si tu pense le boire je n'y vois aucune objection pareil si tu penses te venger sur Servilus ou un Serpentard, encore plus si c'est mes soeurs, par contre ne t'avise pas de te venger sur moi de ce que je t'ai fait ou tu n'attireras plus aucune fille avec le magnifique visage que tu as !

Elle avait ajouté le compliment pour marier menaces et compliments car elle savait son cousin très arrogant et qu'ainsi elle n'aurait peut-être pas a mettre sa menace à execution, elle n'avait pas très envie de lancer un sort à son cousin préferé mais n'hesiterait pas et elle se remit à faire des tourbillons bleus avec sa baguette comme chaque fois où elle s'en voulait . Andromeda pensait aussi que la carafe aurait du être déversée sur soit Bellatrix, soit Narcissa ou soit Régulus mais que Sirius ne l'avait pas mérité ! Et elle remarqua qu'a présent on entendait les nombreuses voix qui retentissaient habituellement la grande salle . Elle regarda son cousin avec son peit air tout mignon pour l'attendrir sachant parfaitement que cela ne marchait pas avec lui . Cependant elle brandissait toujours sa baguette noire et les tourbillons bleus continuait . Alors elle murmura :

- Désolée .

Andromeda ne faisait pratiquement jamais d'excuse sauf cas de forces majeurs mais là c'était sortit tout seul et à sa grande surprise elle ne le regretta pas ! Jamais elle ne l'aurait fait avant ce jour . Elle se mit à croire qu'elle était malade car d'abord elle travaillait ou du mons essayait puis elle faisait des excuses . Non vraiment elle n'était pas dans son état normal . Etait-ce ce garçon qui l'avait chamboulé ? Tout en restant dans ses pensées elle surveilla du coin de l'oeil son cousin, prete à se défendre .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sirius Black

avatar

Nombre de messages : 117
Age : 27
Baguette : 29,5 cm. Bois de Saule. Contenant un nerf de coeur de dragon. Souple et rapide.
Age du personnage : 15 ans
Maison : Gryffondor
Date d'inscription : 22/11/2007

MessageSujet: Re: Une ombre en pleine lecture ...   Lun 3 Déc - 1:03

Sirius avait à présent l'air passionné par le verre qui se trouvait dans sa main. C'était comme s'il découvrait le jus de citrouille pour la première fois. La tentation était terriblement grande... Mais en entendant les premières paroles d'Andromeda, il eut comme un sourire forcé, cependant sincère:

Je suis terriblement touché. Mais par Merlin si tu continues à m'appeler Princesse Sisi tu te retrouveras une semaine entière avec un bec d'hippogriffe à la place de la bouche.

Par pure sécurité, Sirius avait gardé sa baguette dans sa main, tandis que l'autre faisait toujours tourné le verre. Rien de tel que du jus de citrouille et qu'une baguette pour se venger d'un mauvais tour, après tout. C'étaient des armes redoutables. Ainsi, Padfoot pouvait sembler anormalement calme. Et il était sûr que sa cousine s'en était rendu compte. Un troll l'aurait remarqué.
En l'écoutant parler avec un ton qui paraissait presque menaçant, Sirius évitait volontairement de ne pas la regarder. Il était toujours aussi concentré sur le liquide orange qu'il faisait couler de part et d'autre du verre. Il eut alors un même sourire narquois, et répondit:


Oh je pense que Servilus a les cheveux suffisement gras pour que je ne les engraisse pas d'avantage, ça servirait à rien.

Puis, en entendant le compliment fait par sa cousine préférée, il jeta un coup d'oeil vers elle, et son sourire s'élargit:

Tu es clairvoyante et observatrice, cousine. C'est une superbe qualité.

Puis il se tut. Tout comme Andromeda. Il y eut ainsi un petit silence, silence où Sirius ne se sentit nullement embarrassé. Il était trop fier et arrogant pour l'être de toute façon. Cependant, il profita de cet instant muet pour se remettre à se balancer sur sa chaise, le verre toujours tenu fermement dans sa main, près à l'assaut. Quand finalement, sa cousine brisa ce "trou". Elle s'excusa. Padfoot fut si étonné par cet aveu qu'il cessa immédiatement. La chaise se remit sur ses quatre pieds, alors que Sirius affichait un sourire à la fois amusé et triomphant. Il avait peine à croire qu'elle lui demandait pardon. Elle lui demandait pardon!! Et puis, elle avait vraiment l'air sincère. Son air innocent semblait réel. Mais Sirius continua de se méfier. On ne savait jamais. Curieusement, sa main se crispa un peu plus sur sa baguette, près à une éventuelle attaque, et eut un sourire arrogant qui dévoila ses dents blanches:

Ah? Tu es désolée? Je crois bien que c'est la première fois que tu t'excuses. D'habitude, c'était moi.

Et c'était vrai. C'était toujours Sirius qui s'était excusé auprès d'elle, avec James, Peter, et même parfois Remus. Ils s'excusaient des mauvais tours qu'ils avaient pu lui faire, comme le coup des cheveux roses. Pendant longtemps, c'était la blague préférée de Padfoot, si bien qu'il la faisait tout le temps. Regulus en avait été victime, et il s'était pris le savon de sa vie par sa mère. Narcissa aussi. Sauf qu'elle s'est réfugiée dans les bras de Malefoy et que ça avait tourné en bagarre entre les Serpentards et les Maraudeurs. Et puis, il y avait Andro aussi. Qui l'avait peut-être mieux pris que les autres, même si ce n'est qu'une façon de parler...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Andromeda Black

avatar

Nombre de messages : 73
Age : 24
Baguette : Bois d'ébène, plume de phénix, 29.8 cm
Age du personnage : 15 ans
Maison : Gryffondor
Date d'inscription : 28/11/2007

MessageSujet: Re: Une ombre en pleine lecture ...   Lun 3 Déc - 15:01

Andromeda jeta un regard noir à Sirius lorsqu'il la menaça et regardait attentivement le jus de citrouille dans le verre, méfiante sa baguette arrêta de faire des tourbillons bleus et fit des étincelles argentée, comme quand elle était méfiante, il fallait vaiment qu'elle apprenne à contrôler ses émotions qui avait un effet sur sa baguette car de ce fait on pouvait très bien savoir ses intentions !
Elle ne put s'empêcher de sourire en voyant que son cousin avait aimé le compliment par contre Sirius l'énerva avec son sourire arrogant lorsqu'elle fit ses excuses et sa baguette fit de grandes étincelles rouges et se mit à faire des tourbillons noirs lorsque le seul membre de sa famille qu'elle appreciait fit allusion aux farces des maraudeurs . Andromeda se souvenait parfaitement de la fois où ses cheveux avait pris une couleur rose par la faute de Sirius par contre elle eu un petit sentiment de joie à la pensée de sa vengeance : les cheveux de Sirius étaient devenus bleu et il avait sentit la myrtille pendant une semaine . Elle lui répondit d'un ton sec et avec un regard noir en rejetant sa longue chevelure noire comme les ténèbres en arrière :


- Oui, c'est la première fois que je te fais des excuses, Sirius . Mais c'est aussi la première fois que je te joue un tour sans compter la fois ou tes cheveux sont devenus bleus et que tu as sentis la myrtille pendant une semaine par un sort que je t'avais lancé parce que tu avais rendu mes cheveux roses bien sur !

Elle lui lança un dernier regard noir et abaissa sa baguette sur son verre pour le remplir à nouveau, de cette façon elle aurait une arme en plus de sa baguette . Puis elle pointa sa baguette sur la chaise sous le regard plein de méfiance et lança un sortilège de glue parce que le bruit du siège se balançant l'énervait ensuite elle se leva prête à partiret le regarda d'un air méfiant car il était bien de trop calme et cela prévoyait un tour à plein nez ! Narcissa quitta la grande salle en plissant du nez encore plus que d'habitude, Meda entra dans une fureur noire mais cette fois-ci aucun pichet ne fut déversé sur Sirius, il en parut soulagé !
D'un ton menaçant Andro lui lança :


- Attention Sirius ! Je sais utuliser ma baguette aussi bien que toi !

Ses yeux noirs lançait des éclairs et sa voix était dure . Andromeda ne parlait pas souvent ainsi et cela signifiait qu'elle était de très mauvaise humeur . Elle vouait une haine moins grande à sa petite soeur Narcissa que à sa soeur aînée Bellatrix mais elle la haissait tout de même et voir les deux à peu d'intervalle cela la rendait folle ! Sa baguette se mit à faire des étincelles noires, ce qui n'était encore jamais arrivé mais elle sut tout de suite ce que ça voulait dire, un troll l'aurait compris, et Andromeda se rassit d'un geste brusque et faillit se retrouver par terre . Les menaces d'Andro n'était jamais vaine et sa baguette était de nouveau pointé sur Sirius à peine un léger sourire moqueur était apparu sur le visage de son cousin, et elle n'avait plus du tout de remords ni d'hésitation cependant elle ne lui jeta pas de maléfice .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sirius Black

avatar

Nombre de messages : 117
Age : 27
Baguette : 29,5 cm. Bois de Saule. Contenant un nerf de coeur de dragon. Souple et rapide.
Age du personnage : 15 ans
Maison : Gryffondor
Date d'inscription : 22/11/2007

MessageSujet: Re: Une ombre en pleine lecture ...   Lun 3 Déc - 20:41

Un sourire orgueilleux ne quittait pas le visage de Sirius. Et ce sourire s'étira lorsqu'il se rendit compte que le regard d'Andromeda était froid. Quand les tourbillons lancés par la baguette de sa cousine se mirent pour une énième fois à changer de couleur, ce qui attira l'attention du jeune garçon. Ils passèrent du bleu à l'argent. Elle ne savait vraiment pas dissimuler ses émotions. La baguette de Sirius ne produisait aucune étincelle... C'était une de ses spécialités. Une spécialité de Regulus également. Peut-être même mieux que lui. Cette pensée agaça le concerné mais il était forcé d'avouer que c'était la vérité. Il avait plus de mal à être impassible que son frère cadet.

Après qu'elle ait rejeté ses cheveux noirs derrière elle, Sirius l'écouta répliquer avec un ton plutôt froid. Il l'avait donc vexé? Avec le coup de la carafe, elle devait sûrement s'attendre à une vengeance. En parlant de vengeance, elle avait d'ailleurs fait allusion à la fois où ses cheveux à lui étaient devenus bleus durant toute une semaine et que... en effet, il sentait la myrtille. Un coup très drôle... Très fort, qui avait valu à Andromeda encore plus de respect de la part de son cousin. Le sourire de ce dernier ne s'effaça pas à l'évocation de ce souvenir. Au contraire, il rit légèrement:


Oui, c'est vrai, je me souviens. J'avais eu un mal de chien à m'y habituer... Mais on était quatre contre une Andro. Tu avais peu de chance de nous battre à ce jeu-là. Surtout à ce jeu-là!

On pouvait voir sur son visage, en plus de l'arrogance qu'il affichait, un air d'innocence désinvolte. Il avait fait exprès d'employer l'expression "mal de chien" et regretta justement que ses amis ne soient pas là pour comprendre ce à quoi il faisait allusion. Mais Sirius remarqua que sa cousine, elle, ne semblait pas vraiment prendre bien ses paroles. Elle lui avait de nouveau lancé un regard noir, puis avait rempli de nouveau son verre. La main du garçon se crispa légèrement sur son propre verre. Mieux valait se méfier. Narcissa choisit alors ce moment pour passer. Andromeda tourna aussitôt la tête vers sa soeur, ce qui eut pour effet de l'énerver encore plus. C'était le jour de chance de Sirius, décidément... Puisqu'il s'aperçut quelques secondes à peine après qu'elle était entré dans une telle fureur qu'il avait rarement vu ses yeux lancer de tels éclairs. Elle finit d'ailleurs par le menacer. Mais au fond, qu'avait-il fait? C'était elle qui lui avait renversé la carafe de jus de citrouille sur lui, à ce qu'il savait. Mais à son propre étonnement, Sirius éclata de nouveau de rire. La menace de sa cousine avait un effet comique.

Et tandis qu'il riait, il sentit sa chaise revenir fermement sur le sol. Un sortilège de Glu Perpétuelle... Elle était donc si énervée que ça pour empêcher le petit Sirius de se balancer sur un misérable siège? Seulement, ce dernier savait qu'elle ne plaisantait pas beaucoup. Son sourire s'effaça légèrement, comme s'il devenait sérieux. En réalité, il avait senti une vague d'agacement l'envahir. Parfois, sa cousine pouvait devenir très impulsive. Et un seul mot résonnait dans sa tête: Vengeance! Il profita alors du fait qu'Andromeda se soit assise de nouveau pour... lui envoyer son jus de citrouille à la figure.

Il dissimula aussitôt un sourire de triomphe. Seulement il ne s'était pas arrêté là. Pendant qu'elle avait les yeux rivés sur sa petite soeur, Sirius avait ensorcelé le jus de citrouille... C'était visible à présent, le visage d'Andromeda avait quelques tâches mauves, comme si elle s'était battu avec de l'encre. Peut-être ne l'avait-elle pas remarqué, mais Sirius doutait qu'elle ne s'était pas aperçue que son visage était trempé de jus à présent. Sous les regards stupéfaits d'un groupe de Gryffondor qui déjeunaient non loin d'eux, Sirius éclata de son rire-aboiement. Il pointa alors sa baguette sur lui-même et murmura:


~Protego!~

Puis il ajouta, un sourire aux lèvres:

Ne m'en veux pas Andro, je cherche juste à me défendre... et à me venger. Je n'aimerais pas que tu me jettes de nouveau ce verre d'eau sur la figure.

Il posa alors négliemment sa tête sur son poignet, et regardait sa cousine avec un sourire en coin, à l'abri d'une éventuelle contre-attaque.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Andromeda Black

avatar

Nombre de messages : 73
Age : 24
Baguette : Bois d'ébène, plume de phénix, 29.8 cm
Age du personnage : 15 ans
Maison : Gryffondor
Date d'inscription : 28/11/2007

MessageSujet: Re: Une ombre en pleine lecture ...   Lun 3 Déc - 21:10

Andromeda n'appréciat pas du tout la petite vengeance de Sirius mais du reconnaitre qu'elle l'avait méritée cependant elle ne l'avoua pas . Elle remua légerement sa baguette et les taches disparurent . Elle fut contente d'être douée en sortilège informulés ce que Sirius ne savait pas du tout faire, sa baguette arrêta de lancer des étincelles et elle s'appliqua un sortilège de défense puis elle lui fit remarquer cette légère lacune avec un ton des plus sarcastiques et un sourire féroce :

- Je vois que tu n'arrives pas à mettre en pratique les sortilèges informulés Black !

Elle lança un sortilège à la chaise de son cousin car ayant bien entendue le sortilège de protection que Sirius avait envoyé sur lui même, elle savait inutile d'essayer de lui lancer un maléfice . Le sort brisa les pieds de la chaise de cette manière Sirius tomba sur le dos et elle-même se leva puis rigola franchement et lui dit d'un ton fort :

- N'essaye plus jamais ! Au faites, Severus a perdu son cerveau mais avant le sien était beaucoup plus gros que le tien ! Il est beaucoup plus sympa que toi !

Elle eu légèrement des remords mais ils s'accentuèrent lorsqu'elle se rendit compte de ses paroles, elle n'avait pas voulu dire ça mais elle était trop impulsive, c'est à ce moment qu'elle se rendit compte que sa baguette avait arrêtée de faire des tourbillons et étincelles : elle en fut ravie . Meda reporta rapidement son attention vers son cousin, elle pensa que Sirius avait dû avoir mal alors elle se tourna vers lui et lui tendit sa main pour l'aider à se relever avec une mine désolée .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sirius Black

avatar

Nombre de messages : 117
Age : 27
Baguette : 29,5 cm. Bois de Saule. Contenant un nerf de coeur de dragon. Souple et rapide.
Age du personnage : 15 ans
Maison : Gryffondor
Date d'inscription : 22/11/2007

MessageSujet: Re: Une ombre en pleine lecture ...   Lun 3 Déc - 22:49

Sirius avait les yeux rivés sur sa cousine, jusqu'à ce que cette dernière ne s'aperçoive de ce qui était arrivé à son visage et ne l'enlève. Il grogna. Quel ennui... Il n'était pas drôle de la "persécuter", elle. Grommelant quelque chose d'incompréhensible dans sa barbe, il remarqua qu'elle n'avait pas utilisé de sortilège. Ainsi, elle maîtrisait les sortilèges informulés. Manque de chance, lui, il y arrivait une fois sur cinq. Mais Sirius n'était pas réputé pour être un mauvais élève. Il était seulement... un peu trop agité. Mais il avait réussi à devenir animagus en moins de trois ans, ce qui restait un exploit. Un exploit qu'il voulait vanter dès qu'il en avait l'occasion, mais avec une pensée pour ce pauvre Remus, il se taisait toujours. Tout comme James et Peter. Et puis, qui sait, ça pourrait peut-être lui être utile un jour, d'être un animagus non déclaré. Alors qu'il était dans ses pensées, la voix triomphante d'Andromeda le fit revenir sur terre. Elle se moquait de lui. Il ricana. Si elle savait ce que lui savait faire. Si elle savait qu'il pouvait se transformer en chien. Une fois de plus, l'envie de révéler ce pouvoir le tentait. Elle, elle ne savait pas faire ça. Mais il ne fallait pas qu'il cède. Ne serait-ce que pour prouver son amitié aux Maraudeurs. Il eut alors un sourire narquois, et répondit:

Bravo, toutes mes félicitations, cousine.

Il y eut alors un "CRAC". Sirius était protégé de tout sortilège. Mais pas la chaise sur laquelle il était assis. Ainsi, en moins de quelques secondes, il s'étala par terre, sur le dos. Il eut alors une grimace de douleur mais retint un gémissement. Voila un geste à ne pas faire. Il était complètement de mauvais poil maintenant. Il se redressa alors, s'aidant du poignet, et jeta un regard glacial à sa cousine. Au même instant, quelques filles qui passèrent par là le regardèrent avec de grands yeux, hésitant à l'aider. L'une d'elle avait même étouffé un cri de surprise en murmurant son nom lorsqu'elle le vit à terre. Puis la plupart des personnes qui les avaient vus détournèrent le regard d'eux. Ce que dit sa cousine ensuite ne lui plut pas plus. Il répondit alors en grognant toujours autant:

Tu fais erreur. Servilus n'a jamais eu de cerveau. Je suis donc bien content de savoir que j'en ai quand même un.

Il eut alors un sourire forcé qui ne dura qu'une fraction de seconde. Il rejeta avec un vague geste de la main quelques mèches noires qui s'étaient placées devant ses yeux lorsqu'il était tombé. Dans sa colère, Sirius ne se rendit pas compte de l'air désolé d'Andromeda. Il ne remarqua pas non plus que sa baguette avait cessée de faire des tourbillons. Tout ce qu'il savait, c'est qu'il avait horriblement mal au dos, à présent. Et lorsqu'il revint "à lui", il s'aperçut que sa cousine avait la main tendue vers lui, voulant sans doute l'aider à se relever. Cependant, le regard de Padfoot ne s'adoucit pas. S'il y avait quelque chose qu'il n'aimait pas, c'était être pris pour un imbécile, ou pris de pitié. Il ignora donc superbement l'aide qui se présentait à lui et se releva tant bien que mal. Il ramassa alors sa baguette. Une fois debout, il ne faisait toujours pas attention au groupe de filles derrière lui.


Dernière édition par le Mar 4 Déc - 20:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Andromeda Black

avatar

Nombre de messages : 73
Age : 24
Baguette : Bois d'ébène, plume de phénix, 29.8 cm
Age du personnage : 15 ans
Maison : Gryffondor
Date d'inscription : 28/11/2007

MessageSujet: Re: Une ombre en pleine lecture ...   Lun 3 Déc - 22:56

[HJ : Tu ne peux pas car je me suis administré le même sortilèges que toi réveille toi ! Mais promis je ne fais plus de farces ! Et comme tu n'as pas modifié je fais comme si tu n'avais pas lançé le sortilège ! Na!]


Andromeda ressentit une grande tristesse lorsque son cousin refusa son aide les larmes lui vinrent aux yeux, elle s'en étonna car cela ne lui était pas arrivé depuis son entrée Poudlard pour la première fois, de toute façon elle n'avait jamais pleuré beaucoup, dans son enfance elle se servait plutôt de ses poings, elle ravala ses larmes mais une s'en échappa quand même et coula sur sa joue au teint laiteux, elle essaya de la cacher, puis doucement elle repartit vers la grande salle sous le regard attentif de Sirius mais lorsqu'elle s'apprétait à sortir elle vit Rogue se diriger vers son cousin adoré, qui n'avait surement rien vu et Meda pensa que le charme du bouclier de Sirius avait du être rompu et apparament le seul qui n'y pensait pas était son cousin alors elle pointa légèrement sa baguette sur Severus Rogue et d'un petit mouvement, presque imperceptible, de celle-ci lui administra un sortilège de désarmement assez important qui le fit reculer de plusieurs mètres et le désarma puis Andromeda s'approcha de lui et lui chuchota d'un ton menaçant, très menaçant mais cependant juste assez audible pour que la jeune fille qui se trouvait à coté d'eux l'entende :

- Si tu touche encore une fois à Sirius, tu le regretteras pendant trèèèèèèèèès longtemps !

Elle le suivit du regard avec la baguette qui avait recommencé à faire des tourbillons léger de fumée noire, elle était comme le jour et la nuit : elle pouvait être gentille pendant un moment puis devenir d'un seul coup très méchante . Servilus se retourna puis leva légerement sa baguette mais le regard furieux et flamboyant de Meda croisa celui du Serpentard qui se ravisa et sortit d'un pas furieux . Andro avait attendu qu'il soit partit pour dire à son cousin dans un murmure étranglé :

- Ton charme du bouclier a été brisé ! Fais attention !

Ses paroles lui avait valu le regard soupsconneux de Sirius . Elle se détourna rapidement et elle se dirigea d'un pas calme vers la sortie repensant à cette larme . C'était vraiment nouveau et désagréable pour elle car Andromeda n'avait personne qui pouvait la réconforter car petite elle avait sa grande soeur mais depuis l'âge de 11 ans c'était la guerre entre Bellatrix et Meda, cette dernière trouvait la magie noire comme quelque chose de horrible mais ce n'était pas l'avis de sa famille sauf Sirius .

** Sauf Sirius ... **pensa-t-elle

Lui détestait tout autant la magie noire, voir plus, qu'elle . Elle regretta encore plus de lui avoir fait mal . De nouvelles larmes lui montèrent aux yeux mais cette fois elle n'essaya pas de les ravaler juste de ne pas en laisser trop couler . Elle n'aurait pas du laisser échapper des larmes car les larmes on pouvait les voir et lorsqu'elle s'en rendit compte elle les essuya furtivement esperant que personne les avait vue surtout pas son cousin car il ne manquerait surement pas de le faire remarquer très fort et se moquer d'elle . Que lui arrivait-il ? Elle ne sut répondre .


[HJ : Elle n'est pas sortie donc tu peux essayer de te venger ou la faire culpabiliser encore plus !]


Dernière édition par le Mar 4 Déc - 19:52, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sirius Black

avatar

Nombre de messages : 117
Age : 27
Baguette : 29,5 cm. Bois de Saule. Contenant un nerf de coeur de dragon. Souple et rapide.
Age du personnage : 15 ans
Maison : Gryffondor
Date d'inscription : 22/11/2007

MessageSujet: Re: Une ombre en pleine lecture ...   Lun 3 Déc - 22:58

[HJ: Un point pour toi... >.> En même temps, tu t'es débarassée tellement vite des tâches sur le visage que j'ai trouvé ça pas drô^le xD Allezzzzz tu veux pas jouer le jeu? Very Happy ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sirius Black

avatar

Nombre de messages : 117
Age : 27
Baguette : 29,5 cm. Bois de Saule. Contenant un nerf de coeur de dragon. Souple et rapide.
Age du personnage : 15 ans
Maison : Gryffondor
Date d'inscription : 22/11/2007

MessageSujet: Re: Une ombre en pleine lecture ...   Mar 4 Déc - 20:58

[Bon j'aurais essayé... xD Je modifie pas mon dernier post (la flemme, désolée) mais je continue celui-là.]

Dans sa soudaine colère, Sirius s'était relevé d'un bond, en ignorant la main d'Andromeda. Si elle croyait qu'elle pouvait lui faire supporter ses humeurs! Ce n'était pas un pantin! Une fois debout, il jeta un regard noir autour de lui, en espérant apercevoir James, Remus ou Peter. Pour un dimanche, c'était une mauvaise journée. Tant pis pour eux, lorsqu'il les retrouverait, il bouderait toute la soirée. Juste pour les faire culpabiliser. Voila ce qu'il était obligé d'endurer à cause de leurs bêtises. Il fallait dire que la réaction que Padfoot envisageait était tout aussi immature. Mais il s'en fichait. Etre immature ne faisait jamais de mal à personne. Sauf peut-être cette fois-ci. Sa cousine avait franchi les limites. Et Sirius était tellement furieux qu'il ne remarqua pas la larme qui coula sur la joue de la jeune fille. À ce moment, il balayait toujours la salle du regard. Des groupes d'élèves plus ou moins vieux le regardaient avec des yeux ronds. Etait-ce si rare de le voir en colère? Quoi qu'il en soit, lorsqu'il détourna la tête, il remarqua que sa cousine avait l'air... pleine de remords. Il lui lança un dernier regard glacial puis tourna les talons.

Il se fichait pas mal qu'elle culpabilise. Il détestait être pris pour un idiot. Ainsi, il avait pris sa décision. Quitter la Grande Salle immédiatement, et aller se promener quelque part. Le Parc, le Lac, la Tour d'Astronomie peut-être. Mais pas ici. Une minute de plus et il exploserait. D'un pas ferme, il ne regardait plus autour de lui et était plongé dans ses pensées. Bien sûr qu'il avait de l'affection pour Andromeda. Elle était comme une soeur pour lui, mais à cet instant, l'envie de lui jeter un sort était irrésistible. Ce fut seulement grâce à une petite voix dans sa tête, qui le suppliait de se retenir, qu'il échappa à la tentation. De toute façon, il ne pouvait pas.
Il était si plongé dans ses rêveries qu'il ne s'aperçut pas que quelqu'un marchait vers lui. Il ne remarqua pas qu'il s'agissait de Rogue, et que la même cousine qui lui avait renversé du jus était intervenue. Tout ce qui lui importait, c'était partir d'ici, et trouver autre chose à faire pour se changer les idées.

Quand soudain, sentant comme un froissement près de lui, il revint sur terre avec force. Après quelques secondes pendant lesquelles il ne comprit plus grand-chose, Sirius s'aperçut qu'il s'agissait d'une cape... celle d'Andromeda. Aussitôt, il fit un pas en arrière, comme si elle avait la Peste. Mais il était suffisement près pour entendre ce qu'elle avait dit. Elle avait raison. En tombant, le charme du bouclier avait été rompu. Il ne s'en était même pas rendu compte. Le regard qu'il lui jeta était plus vide et noir encore que le précédent. Dans son état normal, il aurait répondu "Tu sais à quel point j'aime le risque". Mais il n'était manifestement pas dans son état normal... C'est pourquoi il s'exclama alors d'une voix féroce:


Je n'ai pas besoin de toi pour savoir ce que j'ai à faire!

Voila qu'elle jouait les mères poules à présent? Mais personne ne vivait en permanence, protégé par un sortilège. La vie n'en serait d'ailleurs pas assez amusante, surtout pour l'un des Maraudeurs. Alors qu'il se dirigeait vers la sortie, il s'aperçut qu'Andromeda s'était apprêté à faire la même chose. C'est pourquoi il s'arrêta. Pour partir lui-même, il préférait attendre qu'elle soit hors de vue. La suivant du regard, il l'entendit alors renifler légèrement, comme si elle cachait quelque chose. Il pencha alors la tête pour avoir un meilleur angle de vue et remarqua alors qu'elle pleurait. Il hallucinait. Sa cousiné préférée était en train de pleurer?? Ce qu'il venait de se passer l'avait tant choqué que ça? Sirius soupira. C'était lui qui s'était pris du jus de citrouille sur le jean, lui qui avait subi son sortilège, lui qui était tombé. Et c'était elle qui pleurait? Il se mordit légèrement la lèvre comme pour s'empêcher de dire une bêtise. Mais il ne résista pas, il s'écria de nouveau d'une voix forte:

Je peux savoir pourquoi tu pleures? Il ne t'es rien arrivé que je sache! Tu es complètement...

Son agacement l'empêcha de finir sa phrase... Son poing serré sur sa baguette magique, il avait presque l'impression qu'elle se fichait de lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Andromeda Black

avatar

Nombre de messages : 73
Age : 24
Baguette : Bois d'ébène, plume de phénix, 29.8 cm
Age du personnage : 15 ans
Maison : Gryffondor
Date d'inscription : 28/11/2007

MessageSujet: Re: Une ombre en pleine lecture ...   Mar 4 Déc - 22:00

[HJ : Je me suis attendue à pire ! ^^]

Andromeda se retourna vivement en entendant les paroles de Sirius sur ses larmes, elle fut heureuse qu'il ne continua pas ses paroles et se trouva odieuse, elle n'avait vraiment pas envie que son cousin s'en apperçoive mais c'était trop tard alors les remords ne l'envahirent plus mais elle était maintenant d'humeur neutre, elle comprenait parfaitement que Sirius soit en colère car après tout c'était lui ui avait reçu du jus de citrouille glacé sur le jean, lui qui était tombé mais elle ne savait même pas pourquoi elle pleurait ou plutôt elle le savait mais n'allait pas l'avouer alors d'un ton fier et glacial elle lui répondit avec un sourire hypocrite :

- Mes histoires ne te regardent pas ! Je voulais juste te prévenir que tu devrais faire attention !

Elle n'allait pas lui avouer devant plusieurs personnes qu'elle était désolée et ne lui ferais pas ce plaisir ! Elle se fichait pas mal maintenant que Sirius souffre ou pas de sa chute, il s'en remetra et il ne devait déjà presque plus avoir mal . Andromeda se réappliqua le sortilège de protection pour plus de protection sachant très bien que Sirius ne tarderait pas à se venger et elle garda sa baguette dans la main, elle eut terriblement envie de lui appliquer à lui aussi mais Meda se retint sachant très bien que son cousin n'allait pas apprécier qu'elle lui "dise ce qu'il devait faire" . La tentation de lui envoyer un sort ne lui effleura même pas l'esprit ce qui était assez inhabituelle chez Andromeda . Mais les remords la ratrapèrent bientôt . Andro n'était pas habitué à avoir des remords et elle tourna son visage vers Sirius mais son attitude ne lui inspirait pas confiance alors elle ne lui fit pas ses excuses car c'était son intention bien qu'elle en aurait été mortifié mais elle avait trouvé qu'elle lui valait bien ça . Après tout son cousin ne s'était pratiquement pas vengé et Meda ne voyait pas pourquoi ce serais lui qui payerait les baguettes cassées ! Mais il l'en avait dissuadé alors elle se retourna après lui avoir fait un sourire désolé . Puis elle croqua dans sa pomme doucement et se souvint que son sac était resté près de la chaise de son cousin brisée alors elle répara la cause de la colère de Sirius et s'empara de son sac !
Andro n'avait jamais été impliqué dans une situation pareille et espera qu'elle ne le serait plus jamais car son cousin était la seule personne pour qui elle avait une aussi grande affection et il était comme un frère pour elle, celui qu'elle aurait aimé avoir, en tout cas .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sirius Black

avatar

Nombre de messages : 117
Age : 27
Baguette : 29,5 cm. Bois de Saule. Contenant un nerf de coeur de dragon. Souple et rapide.
Age du personnage : 15 ans
Maison : Gryffondor
Date d'inscription : 22/11/2007

MessageSujet: Re: Une ombre en pleine lecture ...   Mar 4 Déc - 22:56

Peu avant la réponse de sa cousine, Sirius vit apparaître sur son visage à présent tourné vers lui un sourire qui n'avait rien de sincère. Ce dernier n'en fut que plus irrité. Et en entendant les paroles qui suivirent ce sourire, il fut scandalisé. Comment pouvait-elle dire une telle chose? Cela n'avait aucun sens. Faisait-elle allusion à ce qu'il avait subi quelques minutes plus tôt? Ou à autre chose? Dans ce dernier cas, Sirius trouvait qu'elle y allait fort. Il n'avait jamais tenté de se mêler de ses affaires à elle, bien qu'il était très doué pour ça. Le poing toujours serré, il ne répondit pas à son sourire. Ses yeux étaient toujours aussi ternes et son envie de partir d'ici à grands pas grandissait. Il n'avait pas voulu en arriver là, c'était elle qui l'avait cherché! Il répliqua immédiatement avec un ton semblable à celui d'Andromeda:

Et je viens de te dire que ce n'était pas la peine! Je n'ai pas besoin de toi pour ça! Je me débrouille suffisement bien seul pour ne pas avoir une mère-poule sur mon dos!

Voila qu'il s'était laissé emporté. Dans son élan de colère, il pointa sa baguette sur le bouclier dont on pouvait apercevoir les reflets et il s'exclama:

~Finite Incantatem!~

Dans ce sortilège, le mot "Incantatem" n'était pas obligatoire. Cependant, il était préférable de l'utiliser lorsqu'on voulait s'assurer de l'efficacité du sortilège. Manifestement, cela marcha [HJ: N'est-ce-pas? Si tu n'es pas d'accord, dis-le qu'on en débatte encore xD Mais je pense que c'est bon.]. Ainsi, il s'approcha de sa cousine et continua avec une voix sifflante:

~Expelliarmus!~

À ces mots, la baguette d'Andromeda se retrouva dans les airs, et Sirius l'attrapa au vol. Malgré ça, son sourire ne s'était pas redessiné sur son visage. Mais on pouvait un air froid, un air qu'on connaissait bien à tous les membres de la famille Black. Il avait alors un air de Regulus, et si on ne le connaissait pas, on aurait pu penser qu'il était du "côté" de sa famille.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Andromeda Black

avatar

Nombre de messages : 73
Age : 24
Baguette : Bois d'ébène, plume de phénix, 29.8 cm
Age du personnage : 15 ans
Maison : Gryffondor
Date d'inscription : 28/11/2007

MessageSujet: Re: Une ombre en pleine lecture ...   Mer 5 Déc - 0:04

[HJ : Oui XD ! Il n'y a rien à débattre ! Par contre je vais me venger ! Razz ]

Andromeda ne s'était pas attendue a ce maléfice et en resta assez étonnée cependant elle ne s'occupa pas plus de sa baguette sachant qu Sirius n'étit pas maladroit et qu'il n'allait pas lui casser ce qui lui parut étrange ce fut le comportement et l'expression de son cousin qui lui paraissait digne de Bellatrix mais elle n'en dit rien par contre elle prit une voix polie mais sincère :

- Pourrais-tu me rendre ma baguette pour qu'au moins je puisse me défendre... Sirius ?

Elle brulait d'envie de continuer avec un gentil "espèce de lache" mais se retint jugeant qu'il était déjà bien assez furieux, pour ne pas envenimer les choses elle l'observa. Il semblait prendre plaisir à ce sentiment de pouvoir ce qui n'était pas dans ses habitudes mais c'est alors qu'elle vit Narcissa entrer dans la grande salle cherchant quelqu'un des yeux, surement Lucius Malefoy, elle ne compris pas tout de suite la scène et c'est seulement après que Andromeda se soit retournée vers son cousin qu'elle percuta et éclata d'un rire démentiel alors elle répondit à son cousin en serrant les dents :

- Je souhaiterais amplement que tu me donnes ma baguette car je viens de trouver la personne rêvée pour experimenter le sortilège que j'ai imaginé et je suis sur que tu apprécira les effets qui apparaitront sur le visage de cette bouse de dragonsans cervelle, surtout qe je suis la seule à connaitre le contre-sort !

Andromeda ne savait vraiment pas si Sirius lui rendrait sa baguette mais il lui sortit complètement de la tête et ne désirait plus qu'une seule chose avoir sa baguette pour faire apparaitre de jolis petits boutons violets même si petit n'était pas exactement le mot ! Alors elle observa encore plus intensement son cousin préféré !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sirius Black

avatar

Nombre de messages : 117
Age : 27
Baguette : 29,5 cm. Bois de Saule. Contenant un nerf de coeur de dragon. Souple et rapide.
Age du personnage : 15 ans
Maison : Gryffondor
Date d'inscription : 22/11/2007

MessageSujet: Re: Une ombre en pleine lecture ...   Mer 5 Déc - 23:08

Sirius ne détachait pas son regard d'Andromeda. Ses idées tourbillonnaient tellement dans sa tête qu'il ne savait plus quoi faire de la deuxième baguette qu'il avait dans la main. Alors qu'il l'observait attentivement, à l'affût d'un moindre geste qui pourrait sembler suspect, Sirius s'étonna d'éprouver un si grand sentiment de triomphe en serrant les deux tiges de bois dans sa main. Même s'il ne s'agissait que d'Andromeda... Mais son sourire ne revint sur son visage. Il se sentait trop honteux et humilié pour sourire. Quand une fois de plus, l'envie de lui révéler son secret lui brûlaient les lèvres. Lui révéler qu'il était un animagus. Mais non... il ne devait pas... Il ne devait pas. Pour se convaincre, il imaginait les réactions des Maraudeurs si par malheur, il avouait tout. L'air furieux de James, déçu de Remus et ahuri de Peter. Même la tête de ce dernier aurait pu le blesser. Cette seule pensée le dissuadait de tout dire. Il se mordit alors la lèvre inférieure, et se surprit à goûter à du sang. Il saignait de la lèvre? Tant pis, de toute façon, il ne ressentait aucune douleur.

Puis sa cousine lui demanda sa baguette. Un combat eut alors lieu dans la tête du pauvre Sirius. D'un côté, il était content d'avoir l'avantage, pour la première fois depuis quelques minutes. De l'a utre, s'il voulait se battre, il voulait le faire à la loyale, comme un vrai duel. Puis cette dernière solution permettait une nouvelle prise de risque qui pourrait s'avérer très drôle. Il hésitait terriblement. Narcissa choisit ce moment pour entrer dans la Grande Salle. Ce n'était pas bientôt fini? Toute la famille devait-elle nécessairement être réunie? Il songea un moment à lui lancer un sort à elle, comme ça, sans aucune raison, pour se défouler. Cela vaudrait d'ailleurs peut-être mieux que de tourner sa colère contre Andromeda? Non... Après tout, c'était elle qui l'avait humilié. Il tourna alors la tête vers sa cousine préférée. Il l'avait toujours considéré comme une grande soeur, même si elle avait le même âge que lui. Un rire qui avait presque quelque chose de diabolique le força à sortir de ses pensées. La fille à laquelle il pensait quelques secondes auparavant parla de nouveau.

Elle redemandait sa baguette. Ne serait-ce que pour jeter un sort à Narcissa. Comme s'il entendait ce nom pour la première fois, Sirius se tourna vers ladite bouse de dragon sans cervelle. La, la tentation se faisait encore plus grande. Il était vrai qu'un tel sortilège ne pourrait être que bénéfique à sa cousine. Cependant, la fureur qu'il éprouvait ne s'était pas calmé, il siffla alors en guise de réponse:


Tu crois vraiment que je vais te faire ce plaisir? Tu n'imagines même pas à quel POINT tu m'as humilié! Je me fiche complètement de cette imbécile de Narcissa!

C'était faux, bien entendu. Narcissa l'intéressait beaucoup lorsqu'il s'agissait de farces en tout genre, surtout quand Lucius était derrière elle pour essayer de la défendre. Mais à cet instant, à l'instant où il prononçait ses mots, c'était on ne peut plus vrai. Il ne voyait pas ce que "Cissy" avait à faire là-dedanst. Tout ce qu'il voulait, c'était sa vengeance. Mais il ne la ferait pas devant la soeur cadette, il ne lui ferait pas ce plaisir, à elle non plus. Le plaisir de voir sa grande soeur être de nouveau la victime d'un sortilège. Pourtant, une voix dans sa tête lui ordonnait de rendre tout de même la baguette, juste pour un petit duel à la loyale, pour qu'il puisse se venger d'une autre manière.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Andromeda Black

avatar

Nombre de messages : 73
Age : 24
Baguette : Bois d'ébène, plume de phénix, 29.8 cm
Age du personnage : 15 ans
Maison : Gryffondor
Date d'inscription : 28/11/2007

MessageSujet: Re: Une ombre en pleine lecture ...   Ven 7 Déc - 19:12

Andromeda regardait toujours Sirius de ses yeux sombres surveillant tout de même Narcissa au cas où elle essayerait de lui jeter un sortilège mais la Serpentard semblait préférer regarder la scène ne pensant pas que Sirius allait donné la baguette à Andro, cette dernière espérait tout le contraire car elle avait changé légèrement un sortilège, qui faisait apparaitre des boutons violet sur le visage de la personne visé, pour qu'il soit moins facile de se débarrasser des effets du maléfice . Meda y avait beaucoup réfléchis, notamment sur le contre-sort, car si un jour l'on se servait de sa trouvaille elle saurait faire disparaitre tout ceci ! Elle entendit Sirius, furieux, lui répondre . Andromeda ne sembla pas surprise de la réponse et en profita pour revenir à la charge d'un ton beaucoup plus calme et posé :

- Sirius, pourrais-tu me rendre ma baguette ?

Andro se retint d'ajouter quelques paroles un peu plus féroce, estimant que ce n'était toujours pas la peine de l'énerver un peu plus . Elle rêvait de lui dire qu'elle trouvait que sa façon de la désarmer avait été particulièrement lâche mais au lieu de ça elle se mordit la lèvre puis reprit de la même voix :

- Tu seras obligé un jour ou l'autre de me la rendre alors pourquoi pas maintenant ?

C'est à ce moment que la baguette de Meda se mit à faire de léger tourbillons de fumée presques transparents dans la main de Sirius, sa baguette était l'objet le plus précieux, à ses yeux, qu'elle est jamais possédée et était très liée à elle, encore plus que n'importe qui d'autre, ce qui faisait qu'Andro ne s'en séparait jamais, une fois Bellatrix avait essayé de la lui prendre mais la baguette avait fait ces mêmes tourbillons à chaque fois la gryffondor s'approchait et du coup Bella lui avait rendue en l'observant d'un oeil méfiant . Meda avait enfin compris ce jour là le pouvoir de cet objet et en prenait encore plus grand soin depuis cet épisode mémorable . Elle ne fixait plus du tout Sirius, ni personne d'autre d'ailleurs, elle avait les yeux rivés vers les voluptes qui devenait un peu plus opaques à chaque secondes . Andromeda pensa quelques instants à aller arracher la baguette des mains de son cousin mais elle préféra observer Sirius d'un regard neutre qui avait perdu toute son mystère et qui paraissait terne .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sirius Black

avatar

Nombre de messages : 117
Age : 27
Baguette : 29,5 cm. Bois de Saule. Contenant un nerf de coeur de dragon. Souple et rapide.
Age du personnage : 15 ans
Maison : Gryffondor
Date d'inscription : 22/11/2007

MessageSujet: Re: Une ombre en pleine lecture ...   Ven 7 Déc - 19:46

Sirius, lui, ne quittait pas Andromeda des yeux. D'un certain côté, il devait avouer qu'avoir tous ces regards rivés sur lui lui plaisaient. Etre le centre de l'attention de tout le monde lui avait toujours plu, et à sa surprise, un sourire revint sur son visage. Un sourire narquois, peut-être mesquin. Et pourtant, il avait l'impression de sentir le sang des Black couler dans ses veines. Sa cousine préférée n'avait pas de baguette, pas de moyen de l'attaquer... Et pendant ce temps, lui, il prenait un malin plaisir à se sentir supérieur. Il était le maître de toute décision en cette instant précis, et il s'aperçut à quel point cela lui plaisait. Parce qu'avec James, c'était différent. Lorsque lui et son meilleur ami persécutaient Servilus, ils partageaient cette sensation. Là, il était seul devant ce groupe de personnes.

Le ton qu'employa Andromeda sortit plus Sirius de ses rêveries que les paroles qu'elle avait prononcé. Il était étonnement calme. Cela pouvait-il être une ruse? D'un côté, Padfoot songea qu'elle en avait peut-être assez de lui jeter des sortilèges pareils. En y pensant, les quelques mots que n'importe quel gamin aurait pu dire lui vint en tête: Bien fait pour elle! C'était très immature, mais tout à fait approprié. Elle l'avait véritablement agacé et il avait été suffisement indulgent avec elle. Elle lui demanda alors d'une façon différente, mais qui aboutissait à la même conclusion. Sirius se raidit légèrement, et répliqua d'une voix forte:


Parce que je trouve beaucoup plus drôle de te voir galérer de cette façon.

Il fit tourner la baguette d'Andromeda entre ses doigts, en prenant bien soin de ne pas la laisser tomber. Il savait son attitude totalement enfantine, mais trouvait en effet cette situation beaucoup plus amusante que les précédentes. Il n'avait qu'une seule envie: que James, Remus et Peter soient là pour le voir. À cet instant, la deuxième baguette se mit à siffler, comme quelques minutes auparavant. À présent, elle soufflait des voluptes de fumée transparente. Sirius fronça aussitôt les sourcils, perplexe. Qu'est-ce que cela voulait dire? Il leva les yeux en direction de sa cousine, comme s'il espérait trouver la réponse à sa question sur le visage de cette dernière. Il avait l'air plus calmé qu'avant, mais était toujours prêt à jeter un sort à sa "Grande Soeur" s'il en voyait l'utilité. Il brandit la baguette en sa direction et demanda:

Tu as un lien très fort avec ta baguette, n'est-ce-pas? C'est pour cette raison qu'elle reflète aussi bien tes émotions, non?

Il regarda de nouveau la baguette qui continuait de fumer. Il trouvait encore plus tentant de rendre la baguette, puisque apparement le lien entre elle et la sorcière semblait puissant. Un combat ne pourrait en être que plus intéressant... Mais en y réfléchissant, ce n'était pas un combat qu'il voulait, c'était juste sa vengeance. Il voulait elle aussi la voir tomber d'une chaise avant de s'écraser sur le sol. L'humiliation qu'il avait subi l'aveuglait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Andromeda Black

avatar

Nombre de messages : 73
Age : 24
Baguette : Bois d'ébène, plume de phénix, 29.8 cm
Age du personnage : 15 ans
Maison : Gryffondor
Date d'inscription : 28/11/2007

MessageSujet: Re: Une ombre en pleine lecture ...   Ven 7 Déc - 20:32

Andromeda dut une nouvelle fois se mordre la lèvre en voyant Sirius esquisser un sourire, la tentation de lui lancer quelques mots sur ses attaques devenait de plus en plus importante et Andromeda fit tout les efforts qui lui était possible pour ne pas le faire sachant très bien qu'elle n'était pas en position de force et commena à ce demander si elle avait bien fait de ne pas lui avoir dit tout de suite et fut sur le point de les lui lancer lorsqu'il lui répondit mais se tue c'était à ce moment que la baguette avait commençée ses voluptes de fumées, Sirius semblait lui aussi avoir remarquer le comportement de l'objet magique et le dit bien fort alors elle lui répondit de son ton calme :

- Oui à tes deux questions ! C'est surement l'objet qui compte le plus pour moi, c'est aussi pour ça que je me suis prise un méchant sortilège de la part de Bella après qu'elle m'ai rendue ma baguette qu'elle avait empruntée sans ma permission...

Meda fit un temps de pause, remarquant l'air étonné de Sirius qui n'avait jamais entendu parler de cette histoire et qu'Andro se gardait bien de raconter car le maléfice qu'elle avait reçue lui avait fait terriblement mal, puis repris de sa voix extremement calme et posé :

- Ah non ! C'est vrai d'abord elle m'a prise ma baguette ensuite j'ai fait de même avec la baguette de Cissy pour jeter un maléfice pour récuperer ma baguette et qui a légèrement ennuyé Bella puis pour répliquer elle m'a envoyé un sortilège et c'est un magnifique duel qui s'en est suivi .

A ces mots elle souria au souvenir du sortilège qu'elle avait envoyé et qui avait pour but de faire doubler de volume la tête de sa soeur mais qui malheureusement avait juste augmenté légèrement . Puis elle se retourna vers Narcissa pour regarder ce qu'elle faisait, mais lorsqu'elle remarqua l'air moqueur de la Serpentard son sang bouillonna, et elle se tourna vers son cher cousin ! Elle reprit encore une fois mais d'une voix légèrement agacée :

- Tu pourrais me rendre ma baguette ? Je n'imaginais pas que tu aimais les positions de force autant que Bellatrix .

La fin du nom de sa soeur ainée lui avait échappé et elle se mordit les lèvres presque jusqu'au sang et son regard devint dur et glacial, personne ne l'avait jamais entendue dire le nom en entier de cette personne qu'elle détestait tant et cela fit que tout les regards des élèves de Gryffondors et Serpentards qui le savait parfaitement se posèrent sur elle mais elle ne s'en occupa pas ! Elle avait bien accentué sur le mot "ma" et la baguette se mit à faire des tourbillons encore plus opaques !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sirius Black

avatar

Nombre de messages : 117
Age : 27
Baguette : 29,5 cm. Bois de Saule. Contenant un nerf de coeur de dragon. Souple et rapide.
Age du personnage : 15 ans
Maison : Gryffondor
Date d'inscription : 22/11/2007

MessageSujet: Re: Une ombre en pleine lecture ...   Sam 8 Déc - 0:33

Sirius voyait bien qu'Andromeda commençait à perdre son sang-froid à son tour, et il n'en fut que plus ravi. Son sourire ne s'élargit pas, mais on pouvait voir dans ses yeux de nuit que c'était tout comme. La baguette de sa cousine tenue dans son autre main semblait comme s'y agiter, en tremblant légèrement. Padfoot se demanda alors comment il avait fait pour en arriver là. Elle l'avait mis dans un tel état qu'il avait complètement oublié la raison pour laquelle il était entré là. Il avait espéré y trouver ses amis. Mais manifestement, ils n'étaient pas venus manger, ce qui était fort étonnant lorsqu'on connaissait Peter et son estomac. Chercher autour de lui ne servirait à rien. S'ils étaient là, ils l'auraient rejoint.

Les mots "objet qui compte le plus pour moi" le fit revenir une fois de plus sur terre. Il s'étonna à ce même instant à quel point il avait pu être dans la lune durant toutes ces dernières heures. Mais il n'accorda que peu de temps à cette pensée philosophique puisqu'il se concentra sur les paroles de sa cousine. Ainsi donc, Bella avait regretté d'avoir pris sa baguette? Sirius ne put retenir un rire nerveux. Il imaginait la tête de son autre cousine avec le sortilège avec lequel Andro menaçait sa petite soeur. Il regrettait lui-même de ne pas avoir été là pour voir ça. Il aurait même pu payer pour revenir en arrière et pour ne pas manquer une tête pareille... L'air étonné qu'il avait alors sur le visage fut vite suivi par un sourire amusé, ce sourire qu'on lui connaissait bien. Elle continua, racontant à présent plus en détail le déroulement de la scène. Sirius remarqua le sourire qui venait de naître sur son visage. Oui, ce devait être une belle expérience à vivre. Il fallait dire qu'il n'était pas mal non plus, dans sa propre catégorie. On pouvait même dire que les Maraudeurs battaient tous les records. Mais leur spécialité était le "Servilus". Une proie très réputée.

Le jeune homme regardait sa cousine sans vraiment la voir. Ce n'est que lorsqu'elle tourna le visage vers Narcissa qu'il fit la même chose. L'autre souriait. Souriait misérablement. Sirius ne supportait pas cet air, et il eut soudainement envie de jeter un sort lui-même. Il amorça un geste pour pointer sa baguette vers elle, mais pensa qu'il pourrait être plus marrant d'assister au même spectacle qu'avec Bellatrix. Il reporta donc son attention vers Andromeda. Elle insistait. Les dents serrées, le visage crispé, il soupira, puis lança la baguette en l'air:


Tiens. Par contre je te préviens: Tu n'as pas intérêt à m'humilier de nouveau comme tu l'as fait, mais tu dois surtout envoyer tout de suite sans tarder un sort à cette idiote.

Il montra alors son autre cousine avec sa baguette. Le regard toujours fixé sur elle, Sirius blêmit. Il venait de se rendre compte qu'elle avait dit le mot "Bellatrix". Elle avait prononcé le nom de sa soeur en entier. C'était sans doute la première fois. Elle devait vraiment être dans un état d'émotions fortes pour faire une telle chose. Le jeune homme regretta un peu moins son geste... Cependant, il leva sa baguette en sa direction, par sécurité, au cas où elle voudrait lui lancer de nouveau un sort. Il était près à contre-carrer le moindre de ses assauts.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une ombre en pleine lecture ...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une ombre en pleine lecture ...
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Quand on vous dérange en pleine lecture. [Heaven]
» 8061 participants recoivent leur certificat de lecture et d’écriture en créole
» Un soir de pleine lune
» L'ombre furtive est là, mais vous ne la voyez pas...[En attente d'autres validations]
» Les Histoires de la Pleine Lune

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au temps des Maraudeurs :: ~> Dans Poudlard :: La grande salle :: Table de Gryffondor-
Sauter vers: